Une femme blonde, la cinquantaine, portant un chemisier bleu, est assise dans une cuisine blanche. Elle fait des recherches sur la stomatite prothétique sur son ordinateur portable.

Stomatite prothétique: conseils pour se protéger des infections

3 minutes à lire

Date de publication: Jun 22, 2021

Quand on entend les mots « stomatite prothétique » ou « stomatite sous-prothétique », on pense tout de suite à une maladie terrifiante. Cependant, ce n’est pas du tout le cas et cette maladie est en réalité facilement évitable et soignable. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons ce qu’est la stomatite prothétique, ses causes, ses symptômes et les traitements possibles.

La stomatite prothétique, c’est quoi ?

Pour en donner une définition, la stomatite prothétique, que l’on appelle aussi stomatite sous-prothétique ou encore muguet est une infection de la bouche due à des champignons. Elle est généralement provoquée par un genre de levures que l’on appelle Candida. La plupart du temps, ces levures vivent dans la bouche sans provoquer de problèmes. Il arrive cependant que malheureusement, une accumulation de champignons Candida provoque une inflammation des gencives, qui deviennent alors rouges et douloureuses. Bonne nouvelle cependant, la stomatite prothétique n’est pas contagieuse et ne peut donc pas être transmise à d’autres personnes.

Les causes de la stomatite prothétique et les populations à risque

Lorsque les Candida et les bactéries présentes dans votre bouche commencent à être trop nombreuses, vous courez un risque de développer une stomatite prothétique. Cette multiplication des bactéries est liée au fait que les prothèses dentaires (ou autres appareils dentaires), lorsqu’elles ne sont pas polies, constituent un milieu idéal pour leur prolifération. C’est pour cela que la plupart des personnes touchées par une stomatite sous-prothétique portent aussi des prothèses dentaires (d’où le nom). Vous pouvez vous consoler en sachant qu’en réalité, toute personne portant des appareils orthodontiques recouvrant les gencives ou le palais sont susceptibles de développer une stomatite prothétique.

Vous serez plus susceptible de développer une stomatite prothétique si :

Vous portez des prothèses dentaires ou des appareils orthodontiques et en particulier si vous ne les retirez pas la nuit

Vos prothèses ou appareils dentaires ne sont pas parfaitement propres.

Vous avez toujours la bouche sèche.

Vous prenez certains types d’antibiotiques ou que vous prenez des stéroïdes, en inhalation ou autre.

Vous suivez actuellement une chimiothérapie.

Vous manquez de fer, de vitamines B12 ou d’acide folique.

Vous avez un diabète qui n’est pas traité.

Votre système immunitaire est affaibli, comme par exemple les personnes ayant contracté le VIH.

Vous fumez.

Vous consommez beaucoup de sucre.

Les symptômes de la stomatite prothétique

La stomatite prothétique est aussi appelée stomatite sous-prothétique pour une raison : elle apparaît sous les prothèses et appareils dentaires. Il y a donc peu de chances pour que vous remarquiez de quelconques signes ou symptômes en vous examinant dans la glace ! Il est en réalité plus probable que ce soit votre dentiste qui vous dise que vous souffrez de stomatite prothétique lorsqu’il vous examinera la bouche. Cependant, vous pouvez parfois voir, lorsque vous enlevez votre prothèse, une zone rougeâtre ou rouge et blanche à l’endroit précédemment recouvert par celle-ci.

Voici quelques symptômes possibles d’une stomatite prothétique :

Des points ou des plaques rouges sous la prothèse dentaire

Une bouche irritée

Les coins de la bouche deviennent rouges ou irrités.

Comment éviter l’apparition d’une stomatite prothétique ?

Le meilleur traitement d’une stomatite prothétique est préventif :

Une bonne hygiène bucco-dentaire

L’un des points les plus importants pour éviter de développer une stomatite sous-prothétique ou la traiter consiste à avoir une bonne hygiène buccale et de votre prothèse dentaire. Essayez d’avoir la bouche aussi propre que possible et de rincer votre bouche et vos prothèses dentaires après les repas.

Des prothèses dentaires toujours propres.

Nettoyez vos prothèses dentaires avec une brosse à poils doux. Brossez-en bien toutes les surfaces, y compris la face qui vient s’adapter à vos gencives.

Laissez vos prothèses dentaires tremper dans une solution nettoyante pendant la nuit.

Assurez-vous bien de retirer vos prothèses dentaires pour la nuit et de les faire tremper dans une solution nettoyante. Ce petit bain permettra de venir à bout des plaques ou des taches récalcitrantes.

Si vous utilisez des inhalateurs de stéroïdes, rincez-vous régulièrement la bouche à l’eau.

Arrêtez de fumer.

Le tabagisme favorise l’apparition de mycoses.

Allez régulièrement chez le dentiste.

Si vos prothèses dentaires sont mal ajustées, cela peut provoquer des irritations des gencives et de la nourriture peut se retrouver coincée entre celles-ci et vos prothèses. Les bactéries et les levures de type Candida ont alors plus de chances de proliférer.

Si vous constatez que vous avez des symptômes, parlez-en à votre dentiste. Celui-ci pourra vous renseigner sur le traitement d’une stomatite prothétique. Si les symptômes persistent malgré une bonne hygiène bucco-dentaire et un bon nettoyage de vos prothèses, celui-ci pourra vous prescrire des médicaments ou un traitement pour votre stomatite sous-prothétique. Il s’agit habituellement d’un bain de bouche, d’un gel à appliquer ou de comprimés ou tablettes antifongiques à sucer. Les traitements peuvent durer un mois et certains médecins pourront éventuellement vous prescrire des antibiotiques.

Autres problèmes courants d’infection des prothèses dentaires

Une prolifération de bactéries dans votre bouche peut, indépendamment de la présence de champignons de type Candida, provoquer une mauvaise haleine. Inutile donc de vous expliquer pourquoi un bouclier antibactérien est important si vous portez des prothèses… L’accumulation de bactéries dans votre bouche peut créer des plaques, elles aussi responsables d’une mauvaise haleine.

FAQ sur la stomatite prothétique

Quel traitement pour une stomatite prothétique ?

Généralement, une bonne hygiène buccale et un nettoyage régulier de vos prothèses dentaires suffit. Votre dentiste pourra cependant vous prescrire un traitement pour votre stomatite prothétique à base de comprimés à sucer.

En cas de doute, consultez votre dentiste.

Quelles sont les causes d’une stomatite sous-prothétique ?

La stomatite sous-prothétique est liée à une prolifération de levures Candida dans la bouche, le plus souvent à cause d’une mauvaise hygiène dentaire et des prothèses.

Comment reconnaître visuellement une stomatite prothétique ?

Votre dentiste (et parfois vous-même) verrez peut-être que la zone sous vos prothèses dentaires est rouge, ou rouge avec des taches blanches.

Dois-je modifier mon alimentation si j’ai une stomatite prothétique ?

Évitez de manger trop de sucre. Si votre bouche est douloureuse, les aliments « mous » comme la purée, les légumes cuits, les bouillons ou les laitages sont de bons choix. Évitez aussi les boissons et aliments acides (le jus d’orange), épicé ou croquant.

Une stomatite prothétique n’est pas particulièrement quelque chose d’amusant, mais elle est facile à soigner. Cependant, comme dans la plupart des cas, c’est le dentiste qui constate son apparition, il est important que vous preniez régulièrement rendez-vous chez lui pour la soigner rapidement. N’oubliez pas que la meilleure chose à faire pour éviter et soigner la stomatite sous-prothétique est de conserver une bonne hygiène buccale, de bien nettoyer vos prothèses et de les enlever pour la nuit.

Sources