Combien Coûtent les Implants Dentaires ?

Quel est le prix d’un implant dentaire ?

2 minutes à lire

Date de publication: Jun 22, 2021

Perdre une dent est déjà bien assez pénible sans prendre en compte les aspects financiers mais, malheureusement, les implants dentaires ont un prix et il vous faudra peut-être casser la tirelire, la grosse tirelire, pour vous le permettre. En réalité, le prix d'un implant dentaire dépend d'un certain nombre de facteurs. Vous vous posez peut-être aussi de nombreuses questions, par exemple celle de savoir s'il vous faudrait plutôt une prothèse ou un implant. La principale différence est qu'une prothèse est amovible tandis qu'un implant reste en place et peut être vu comme une dent artificielle, ce qui en explique le coût plus élevé. Dans la suite de cet article, vous trouverez la réponse à vos questions concernant par exemple le prix d'un implant dentaire complet mais aussi bien d'autres informations.

Quels sont les principaux facteurs de coût des implants dentaires

La réponse à la question « quel est le prix d'un implant dentaire » n'est pas simple car de nombreux facteurs de prix doivent être pris en compte. En voici quelques-uns :

  • Le dentiste qui pose l'implant. Ce facteur inclut la marge du dentiste, l'emplacement de son cabinet (certaines personnes se déplacent à l'étranger pour obtenir des soins dentaires moins chers) et le tarif forfaitaire de la pose.

  • L'état du patient. Le prix de l'implant dentaire dépend également de l'état des gencives et des mâchoires du patient. En effet, le prix peut augmenter si une greffe osseuse, une extraction dentaire ou la pose d'une prothèse provisoire sont nécessaires.

  • L'anesthésie. La pose d'un implant dentaire est une opération invasive et vous aurez besoin d'une anesthésie pour ne pas ressentir la douleur. Le prix de l'implant dentaire peut varier en fonction du type d'anesthésie qui vous sera nécessaire.

De manière générale, le prix d'un implant dentaire est très variable. En France, ce coût est en moyenne de 1 600 € et, plus généralement, peut aller de 900 € à 1 900 €. Cependant, ce prix varie aussi d'un cabinet dentaire à un autre et peut sortir de cette fourchette.

Que comprend le prix des implants dentaires ?

Les implants dentaires peuvent donner l'impression de coûter cher mais qu'est-ce qui est réellement inclus dans ce prix ?

  • Un chirurgien ou expert en implants dentaires. La pose d'un implant dentaire n'est pas comme un simple plombage ou une simple extraction. Elle est considérée comme une opération chirurgicale. À ce titre, elle doit être effectuée par un spécialiste : un dentiste formé à la pose d'implants, un chirurgien bucco-dentaire ou un prosthodontiste. L'intervention d'un tel spécialiste a un coût que vous devrez endosser.

  • Des consultations et des examens. Avant l'opération en elle-même, vous devrez consulter votre dentiste, faire des radiographies, obtenir un diagnostic (pour déterminer si la pose d'un implant dentaire est bien nécessaire) ainsi qu'un pronostic.

  • La pose de l'implant. Il s'agit du coût de l'opération consistant à percer un trou dans la mâchoire du patient et à y insérer l'implant.

  • La pose du pilier. Lorsque les gencives auront cicatrisé après la pose de l'implant, une pièce appelée « pilier » sera vissée sur l'implant. Une couronne provisoire est ensuite posée sur le pilier. Il est parfois possible de poser le pilier sur l'implant directement lors de la pose de ce dernier.

  • La couronne permanente. La couronne provisoire est retirée et est remplacée par une autre, permanente.

Les coûts des implants dentaires sont-ils couverts par la sécurité sociale ou mutuelle ?

Les implants dentaires ne sont pas remboursés par la sécurité sociale en France. Cependant, votre mutuelle peut éventuellement vous rembourser une partie du prix de votre implant dentaire.

Le montant exact du remboursement dépend de votre type de contrat d'assurance santé. Une mutuelle « milieu de gamme » peut par exemple vous rembourser environ 250 € par an pour un implant dentaire tandis qu'une mutuelle « haut de gamme » pourrait rembourser environ 1 200 € par an. De plus, certaines mutuelles peuvent vous proposer de reporter vos avantages d'une année sur l'autre si vous ne les avez pas fait valoir. Pour en savoir plus sur vos droits en matière de remboursement des implants dentaires, contactez votre mutuelle.

Les questions fréquemment posées sur le prix des implants dentaires

Quel est le prix moyen d'un implant dentaire en France ?

En moyenne, un implant dentaire coûte autour de 1 600 € en France mais le prix peut varier (dans les deux sens) en fonction du dentiste, du type d'implant et d'autres facteurs.

Est-ce que les mutuelles remboursent les implants dentaires ?

La plupart des mutuelles remboursent les implants dentaires et les piliers (qui ne sont pas couverts par la sécurité sociale). Elles appliquent généralement un tarif annuel maximum et, en fonction de votre mutuelle, il est possible que vous ne soyez pas intégralement remboursé.

Quelle est la durée de vie d'un implant dentaire ?

Les implants dentaires sont conçus pour être une solution permanente qui vient se fixer à l'os. Si l'implant lui-même est permanent, il peut néanmoins arriver qu'il faille remplacer la couronne. Cependant, une couronne peut tout de même tenir entre 15 et 20 ans.

Quels sont les risques d'un implant dentaire ?

Les implants dentaires présentent peu de risques mais il en existe tout de même. Il peut notamment arriver que le patient fasse une réaction allergique au produit anesthésiant (ce qui est extrêmement rare), que l'organisme du patient rejette l'implant (ce qui est également peu probable avec le titane), que le patient contracte une infection, qu'il perde une grande quantité de sang ou que des nerfs soient endommagés.

Comment se faire rembourser les implants dentaires ?

Les implants dentaires ne sont pas remboursés par la sécurité sociale mais une mutuelle pourra vous permettre d'être remboursé au moins en partie du prix de l'implant. Tout cela dépend de votre mutuelle, référez-vous donc à votre contrat d'assurance santé et à vos droits ou contactez un conseiller de votre mutuelle avant de subir l'intervention chirurgicale.

Sources